Services de conseil

À travers ses services de conseil, Ubilibet met à disposition de ses clients
toutes ses connaissances.

Nous sommes là pour vous aider et vous conseiller.

Audit de domaines

Chez Ubilibet, nous élaborons pour nos clients des rapports d’audit périodiques dans lesquels nous analysons la situation des noms de domaine d’internet d’une ou plusieurs marques, qu’il s’agisse de domaines génériques (gTLD) ou de domaines de code pays (ccTLD), partout dans le monde.

Grâce au rapport d’audit, vous saurez si votre marque est disponible sur toutes ces extensions de domaines ou si une autre personne l’occupe. Nous vous y expliquons les conditions nécessaires à l’enregistrement de chacune des extensions de noms de domaine et vous communiquons quelles sont les données qui appartiennent aux domaines occupés.

Le rapport d’audit de domaines est un outil qui fournit un aperçu de la situation d’une marque dans toutes les extensions de noms de domaine actuellement en vigueur. Nos clients peuvent ainsi concevoir une politique d’enregistrement fondée sur la situation actuelle de leurs marques sur le web.

Les rapports d’audit de domaines sont également très utiles au moment de choisir une marque pour un nouveau produit ou service car, en fonction de la disponibilité des différentes options proposées, l’entreprise pourra opter pour celle qui possède le moins de domaines occupés par des tiers.

Rapport sectoriel de nouveaux GTLD

Le programme de nouveaux domaines génériques d’internet mis en œuvre par l’ICANN a impliqué la création de centaines de nouvelles extensions telles que .WEB, .STORE ou .ONLINE.

Dans les rapports sectoriels des nouveaux gTLD, les experts en propriété industrielle sur internet et en marketing online d’Ubilibet filtrent la liste des nouveaux domaines d’internet délégués. Ils repèrent pour nos clients les extensions les plus intéressantes en vertu de leurs liens sectoriels ou de leur popularité particulière.

De plus, dans le rapport sectoriel sur les nouveaux gTLD, nous définissons les mesures à prendre pour protéger les droits des entreprises dans le cadre des différentes procédures établies dans le programme des nouveaux domaines d’internet.

Le résultat est un dossier fort utile grâce auquel les entreprises peuvent fixer la bonne stratégie et adopter les mesures idoines pour protéger leurs marques sous les nouveaux domaines génériques générés par l’ICANN.

Architecture de domaines

La gestion d’un portefeuille de domaines d’entreprise est une tâche ardue et coûteuse pour toute organisation. C’est notamment le cas si les domaines proviennent de décisions prises par différents services ou divisions au fil des ans, ou de différentes implantations géographiques de l’entreprise. Le résultat sera un portefeuille de domaines épars :

Pour éviter ces situations, Ubilibet élabore des rapports sur l’architecture des noms de domaine de ses clients. Dans une perspective globale, Ubilibet analyse le portefeuille de noms de domaine et identifie les domaines inutiles, incohérents ou redondants.

L’objectif final des rapports sur l’architecture de domaines est d’apporter un atout essentiel à l’organisation en optimisant le volume de dénominations enregistrées par une entreprise et en réduisant les coûts de maintenance du portefeuille de domaines, sans pour autant compromettre les niveaux de protection des marques de nos clients sur internet.

Monétisation de domaines améliorant le positionnement

Les algorithmes de Google, Bing ou autres moteurs de recherche reposent sur une grande variété de critères. Cependant, quel que soit le cas, à l’heure d’identifier un site web, les moteurs de recherche commencent par ses adresses et par les noms de domaine.

C’est pourquoi chez Ubilibet, nous faisons en sorte que nos clients monétisent leurs portefeuilles de domaines en améliorant le positionnement de l’entreprise sur les différents moteurs de recherche, cela à travers l’activation et la redirection appropriées de leurs portefeuilles de domaines :

Nous contacter pour en savoir plus

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour haut de page